En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nous contacter

Nous contacter par téléphone
Chargé de mission pour l'Aquitaine : Clamenç Flouroux :
 
06.33.70.12.40
• Nous envoyer un message

Je vous remercie de prendre le temps d'écrire ce message.

(*) Champ obligatoire
Choisissez un destinataire :
Votre nom (*) :
Votre e-mail (*) :
Département (*) :

Votre domaine d'activité (*) :

 


Votre message (*) :

cool wink biggrin smile frown eek mad confused rolleyes tongue cry

Joindre fichier :



Demander un accusé de réception

Règlement Général sur la Protection des Données

Conditions d'utilisation de vos données personnelles.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées uniquement dans le cadre de ce site, pour permettre de me recontacter. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos données, veuillez consulter nos Mentions Légales et contacter le Webmestre du site.

J'accepte (*) :

Recopier le code : (*) 

Comment ouvrir une classe bilingue ?

- Faire circuler l'information entre les parents pour regrouper les demandes.
- Informer le Directeur d'école.
- Contacter le Chargé de Mission Langues et Cultures Régionales à l'Inspection Académique de votre département.

L'Association ÒC-BI est à votre disposition pour tout renseignement et pour vous aider dans vos démarches.
Témoignage d'une enseignante de classe bilingue :

Que le bilinguisme s’installe vite dans les petites têtes !

Nouvelle enseignante en classe bilingue à l’école maternelle, je suis époustouflée de la vitesse à laquelle ils rentrent dans la langue :

Ils comprennent bien les consignes et les histoires simples.

Quand je leur demande de répéter une expression ou les paroles d’une chanson , la plupart prononce bien sans difficulté et , contrairement aux adultes, les enfants placent bien les accents toniques.

Dès le 3ème jour certains commençaient à réinvestir des choses dejà mémorisées : Plusieurs se parlent spontanément entre eux avec des mots occitans ou des phrases qu’ils m’ont entendue répéter ! Quand ils me parlent, à moi aussi, il arrive qu’ils placent des mots occitans dans leurs propres phrases (françaises) s’il veulent aborder un sujet traité pendant les activités en occitan. Lors de la réunion d’info de rentrée de nombreux parents ont fait part des retours positifs à la maison de leurs enfants qui avaient déjà essayé de leur dire des mots ou des comptines.

En espérant que ça continue ainsi !

C.F.C.